MARKETING COURRIEL: (1/5) La cueillette de prospects

MARKETING COURRIEL: (1/5) La cueillette de prospects


shak

 

Vos leads non-convertis doivent être rentabilisés dans un programme de marketing courriel : il faut semer aujourd’hui pour récolter demain. Car tous les prospects n’ont pas un cycle d’achat de 30 jours et certains d’entre eux doivent être apprivoisés, amadoués, convaincus… Comme le renard du Petit Prince.

 
La vente est une action cruciale au sein des entreprises, right ? Pourquoi négligez-vous des leads non-convertis sur lesquels vous avez tant investis? Et je ne parle pas de leur transmettre une promotion aux 6 mois…

 
Ouin… Mais les programmes de bulletins courriels (ou « email drips ») demandent un effort surhumain de constance, d’application, de réflexion… Et on ne connaît pas la méthode, la technologie…

 
D’accord. Voici donc quelques jalons et bonnes pratiques de base en marketing courriel. Vous n’avez ainsi plus d’excuses pour négliger la mine d’or assoupie dans votre CRM ou banque de données.

 

 

Comment cueillir des prospects

 

 

La cueillette de prospects se fait de plusieurs manières. Faites une offre sur votre page d’accueil Web pour un « white paper » (si vous êtes dans le B2B) ou une série de conseils courriels dans un secteur précis (si vous êtes dans le B2C, par exemple « 10 actions simples, pour augmenter votre capital de retraite en 5 ans »). Cette offre doit évidemment être assortie d’un formulaire sur votre page d’accueil.

 

Ajoutez le lien vers votre formulaire d’abonnement de votre page d’accueil, dans vos communications externes (courriels d’entreprise, cartes d’affaires, factures, scripts de centre d’appels, etc.). N’oubliez pas d’inclure un court slogan en mode actif soulignant la valeur unique de votre bulletin.

 

Cette offre gagne également à être publicisée dans les réseaux SEM comme Google, avec plusieurs petites annonces ciblées sur vos mots-clés les plus populaires. Chaque annonce est également liée à une page spécifique axée sur la cueillette d’information (« squeeze page ») pour maximiser votre Appel à l’action.

 

Si vous désirez un maximum de prospects moins qualifiés, ajouter des mots comme « gratuit » et demandez peu d’informations personnelles dans votre formulaire. Soyez cependant conscients que le nombre de contacts qui jetteront votre bulletin à la poubelle, sera plus important et que ceci peut avoir comme effet de gonfler votre indice de pourriels auprès des fournisseurs de services Internet.

 

Mieux vaut cibler plus précis et proposer un processus d’abonnement à double confirmation.

 

Un formulaire d’abonnement peut également être intégré à votre groupe corporatif sur Facebook.

 

Billet rédigé par Éric Gagnon - Associé, Rédacteur et Traducteur de langue anglaise chez Touché*
Billet rédigé par Éric Gagnon – Associé, rédacteur-traducteur de langue anglaise chez Touché*

Laisser un commentaire